cuisine frigo rose
23 Jan 2014

Notre nouvelle cuisine, la voilà! Après des mois de travaux (des mois, non je n’exagère pas…) elle est enfin devenue fonctionnelle, confortable et agréable! On s’y sent tellement bien qu’on en délaisserait presque les autres pièces de la maison! On y prépare à manger, on y prend le petit déjeuner, le déjeuner, le dîner… l’apéro entre amis ou en amoureux… on y travaille, on y blogue… elle est devenue une pièce à vivre à part entière! Mais avant d’être tout ce que je viens d’énumérer, elle était tout autre chose:

cuisine avant transformation

Une cuisine de bric et de broc que l’on n’avait fait que rajeunir en repeignant les placards, en changeant les poignées et en recouvrant la crédence (et ses atroces petites maisons provençales) ainsi que le plan de travail d’une peinture soit-disant adaptée. Grave erreur!

cuisine avant travaux

Cet été on s’est donc attaqué au gros œuvre.

cuisine pendant travaux

On a :

– détapissé

– poncé/enduit/repeint les murs

– cassé une partie de la cloison qui séparait la cuisine de la buanderie

– percé un mur pour y faire des niches de rangements

– percé un autre mur pour y installer une verrière (belle réussite!)

– carrelé le sol

– habillé le mur de la fenêtre de briquettes de parement

– installé des spots lumineux

(Bon… dans le « on » il est vrai que je n’ai pas fait grand-chose à part donner les idées, m’occuper du choix des couleurs et de la décoration et surveiller les ouvriers! Qu’ils soient ici chaleureusement remerciés!)

Si bien qu’en octobre nous étions fin prêts pour la livraison et la pose.

cuisine îlot central

L’évier est resté à son emplacement initial sous la fenêtre et accueille à sa gauche le robot ménager et à sa droite le frigo. Pour mettre en valeur ces deux éléments et donner du relief à ce mur, ce dernier a été recouvert de briques de plâtre blanches.

Kitchen aid artisan rose

La table autour de laquelle on ne s’asseyait jamais a été remplacée par un imposant îlot central (200 x 120) qui combine un coin cuisson et un coin repas où l’on peut manger à quatre sans se gêner. L’autre atout de la cuisine, c’est la verrière (trouvée sur Leboncoin) qui agrandit l’espace et apporte désormais au couloir la lumière dont il manquait cruellement.

verrière cuisine

Si, si… J’ai quand même fait quelque chose dans cette cuisine! J’ai repeint le buffet de Mamie en rose et bleu et ça a occupé quelques unes de mes journées cet été! Autrefois on ne voyait que lui mais maintenant il passerait presque inaperçu dans la nouvelle cuisine.

Buffet rose vase tulipes

Autre idée dont on n’est pas peu fiers, ce sont ces niches de rangements percées dans la cloison qui sépare la cuisine de la buanderie. Peintes en jaune et en bleu, elles apportent une touche de couleur à l’ensemble et permettent un réel gain de place. La plus haute sert à ranger mes livres de cuisine préférés, la seconde est très sollicitée à l’heure du petit déjeuner puisqu’elle abrite le grille-pain, la machine à café et la bouilloire.

niches cuisine

On a choisi des tabourets de style industriel, façon Tolix qui, grâce à leur absence de dossier peuvent se glisser sous l’îlot, sans gêner le passage.

îlot tabourets industriels tolix

La cuisine vue du couloir, à travers la verrière.

lampe origami cuisine

Et la touche finale, ma lampe origami!

90 Comments

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment